sportsregions
Envie de participer ?

Avenir Sportif de PLOUVIEN

13

nov. 2023

Le télégramme : L’entraîneur de Plouvien victime de propos racistes à Portsall-Kersaint

Publié il y a 7 mois

Le télégramme : L’entraîneur de Plouvien victime de propos racistes à Portsall-Kersaint

Le président, le bureau,les dirigeants,les bénévoles,les joueurs,les supporters et l'ensemble de l'AS Plouvien apportent son total soutien à Albert Lobé

Le président, le bureau,les dirigeants,les bénévoles,les joueurs,les supporters et l'ensemble de l'AS Plouvien apportent son total soutien à Albert Lobé

Publié le 13 novembre 2023 

Retrouvé l'article complet sur le site du télégramme

L’entraîneur de Plouvien victime de propos racistes à Portsall-Kersaint ? - Foot Amateur Bretagne (letelegramme.fr)

 

La rencontre de foot ES Portsall-Kersaint - AS Plouvien été arrêtée à la 76e minute, dimanche, par l’arbitre pour des propos présumés racistes tenus par un spectateur local à l’encontre d’Albert Lobé, l’entraîneur adverse. Une plainte va être déposée.

 

Pas de vainqueur final entre l’ES Portsall-Kersaint et l’AS Plouvien, ce dimanche 12 novembre 2023. Il n’y a même que des perdants. La rencontre de Régional 2 ES Portsall-Kersaint - AS Plouvien a été interrompue à la 76e minute de jeu (0-0) par l’arbitre central après signalement de propos supposés racistes tenus par un spectateur. Ceux-ci visaient Albert Lobé, l’entraîneur plouviennois.

 

« Il m’a crié ‘‘Rentre dans ta cage’’. Une fois, deux fois, trois fois. Il y avait un silence de cathédrale dans le stade, la personne a été parfaitement identifiée. Je me suis retourné, je l’ai regardé, j’ai été surpris, mais je n’ai pas réagi. J’ai une éthique à faire respecter, raconte le coach de l’AS Plouvien. C’est honteux, de tels propos ne sont pas supportables. Etant une personne noire, j’ai déjà vu des attitudes… Mais c’est la première fois qu’on me tient de tels propos. Mon adjoint, Patrick Kerguillec, a été choqué. » Soutenu par ses joueurs, Albert Lobé envisage de porter plainte.

Une personne identifiée

Hervé Quivoron, le président de l’ES Portsall-Kersaint, ne confirme pas la portée raciste des propos car il ne les a pas « entendu personnellement. On me les a rapportés. Mais le club ne veut pas passer pour un club de racistes pour un énergumène qui a peut-être dit des choses fortement déplacées. J’ai peut-être identifié la personne impliquée. Il faut que je recoupe avec lui. Je ne veux pas atténuer ce qui a été dit, ni renier. S’ils sont avérés, bien sûr que je condamne ces propos. Il va y avoir une enquête. On travaille pour tout ça, on a mis plein de choses en place, je ne dis pas qu’on est blanc comme neige mais on se bat contre le racisme. On n’a peut-être pas fait assez. »

Commentaires